Accueil > Actualités > Le City stade prend forme

Le City stade prend forme

vendredi 30 novembre 2018, par Mairie


Annoncés pour cette année par le sénateur Olivier Paccaud et Anne Fumery, tous deux conseillers départementaux, lors des vœux du maire d’Angy Marie-Chantal Noury le mardi 30 janvier 2018, les travaux du City stade ont été lancés fin septembre.

Cet équipement sportif de proximité est situé à côté du terrain d’entraînement du football au stade Hector-Devos, chemin des Etangs. Les élus de la majorité, et notamment le 1er adjoint Alain Martin, avaient défendu le projet auprès du Département dès 2015, et le dossier angylois était sur liste d’attente en raison du nombre de demandes. Il convient de rappeler que dans cette opération, le coût d’environ 100 000 € est supporté à 75 % par le Conseil départemental. De sorte que la commune n’a budgété qu’une enveloppe de 26 000 € pour les travaux annexes.

Sur un terrain appartenant à la ville, les ouvriers de l’entreprise Colas ont d’abord assuré la préparation du site avec notamment la pose de bitume sur la parcelle et sa voie d’accès.

Dès le 29 octobre, les ouvriers de la société Agorespace, de Longueil-Annel, ont pris le relais pour édifier l’équipement sportif.

Ils ont d’abord déployé tout le matériel nécessaire à sa réalisation.

Puis, ils ont procédé aux forages indispensables pour fixer l’ensemble.

Le mercredi 31 octobre, le City stade est sorti de terre.

Les ouvriers ont scellé tous les pieds des structures, le garde-corps et les deux frontons.

Il ne leur reste qu’à disposer le revêtement de sol, ce qui sera fait dès qu’ils pourront profiter de plusieurs jours de temps sec.

Dans l’intervalle, ce sont les ouvriers de la société Clôture Environnement, de Beauvais, qui ont pris possession des lieux fin novembre afin d’ériger les poteaux des pare-ballons et le grillage entourant le City stade. Mi-décembre, ils installeront les filets. Il sera alors possible à chacun, élèves de l’école communale et enfants fréquentant le service Enfance-Jeunesse, mais aussi jeunes et moins jeunes du village, de s’adonner dans un environnement sécurisé au football, au handball, au basket-ball ou à toute autre activité sportive sur une large surface de 600 m².

Partager