Accueil > Actualités > Anciens combattants : le soutien de la mairie

Anciens combattants : le soutien de la mairie

lundi 11 mars 2019, par Mairie

Toujours aidées par la municipalité d’Angy, les trois associations d’anciens combattants du secteur ont tenu cet hiver leur assemblée générale à chaque fois en présence de Marie-Chantal Noury, maire d’Angy.

(Le maire Marie-Chantal Noury a assuré l’association du président de la section de Mouy de la FNACA Jacques Lobbé de son soutien.)

Le dimanche 4 novembre 2018 à Mouy, c’est d’abord la section FNACA de Mouy qui a rassemblé ses adhérents afin de dresser le bilan de l’année 2018. Le président Jacques Lobbé a notamment évoqué les difficultés de la section pour perpétuer faute de bras la bourse aux armes militaria qui se déroule depuis deux ans dans la salle multifonction d’Angy début septembre.

(Président pendant 40 ans de la section de l’UNC-AFN, Daniel Latour, debout, cède son poste à Olivier Pique, à droite.)

Puis, le dimanche 13 janvier 2019, c’est dans la salle du conseil municipal en mairie d’Angy que s’est déroulée l’assemblée générale de l’UNC AFN en présence d’Anne-Claire Delafontaine, maire de Mouy, et de Pascal Demailly-Lahlouh, conseiller municipal de Saint-Félix. La séance a été marquée par l’installation d’un nouveau président, Olivier Pique, ancien adjudant dans les Transmissions, qui remplace Daniel Latour lequel a trouvé en lui un successeur après avoir tenu ce poste pendant quarante ans !

(Jean-Pierre Dezord, président de la section de Bury de l’UMRAC, s’est réjoui de la présence de nombreux adhérents.)

Enfin, samedi 3 mars 2019, plus d’une trentaine de membres de la section de l’UMRAC de Bury et ses environs ont été rejoints par le président départemental de l’UMRAC Patrice Caudron, et les maires de Bury, David Belval, et Saint-Félix, Patrick Vonthron, à nouveau dans la salle du conseil angylois. Président de la section, Jean-Pierre Dezord a animé la réunion au cours de laquelle un compte rendu de l’année et le bilan financier ont été présentés.
A chacune de ces trois associations patriotiques, les élus majoritaires du conseil municipal d’Angy ont voté jeudi 28 février, lors de l’adoption du budget primitif 2019, une subvention de 160 € pour leur permettre de poursuivre leurs activités et entretenir le devoir de mémoire.

Partager